Auteur Sujet: ESSAIMAGE  (Lu 13170 fois)

Hors ligne apipapi

  • Administrator
  • Full Member
  • *****
  • Messages: 128
ESSAIMAGE
« le: décembre 10, 2010, 10:16:15 pm »
Voir ses essaims partir dans la nature est toujours frustant .... Il existe des méthodes pour empêcher ces départs qui réduisent les récoltes... dont le Plan Demarie ou Demaree ... qui est bien expliqué en image sur un blog : varroa88.eklablog.com ...à voir !
« Modifié: décembre 11, 2010, 06:01:05 pm par apipapi »

Hors ligne Franz

  • Newbie
  • *
  • Messages: 1
Re : ESSAIMAGE
« Réponse #1 le: janvier 21, 2014, 08:43:40 pm »
Bonjour,
Je suis novice et je voudrais diviser ma ruche en deux quand elle sera forte au printemps bien sûr.
Faut il faire un plan Demaree ?
J'ai du mal à comprendre dans le détail, est-ce uniquement pour éviter l'essaimage ou pour diviser une ruche ?
Si le plan demaree fonctionne on peut obtenir plusieures reines on alors on a une seule nouvelle reine en haut et la vieille en bas.
Une fois que l'on a une reine en haut, on peut poser les éléments du haut à côté de la ruche mère sans que les abeille y retourne ?
Si quelqu'un peut m'éclairer pour que je réussisse dans quelques mois.
Merci.

Hors ligne franz88

  • Newbie
  • *
  • Messages: 5
Re : ESSAIMAGE
« Réponse #2 le: mars 02, 2014, 11:17:21 am »
Tu as encore le temps d'y penser... quoique....ça passe vite.
D'abord, préparer ton plancher intermédiaire et ton élément selon que tu veux faire un ou deux essaims...
Lire et relire le plan de varroa 88 pour bien " t'imprégner".
Le plan demaree  est à deux fins: tenter d'éviter l'essaimage en prélevant sur ta colonie des cadres pour un essaim artificiel (voire deux essaims si ton but est d'agrandir ton cheptel)

Ou, simplement éviter l'essaimage, si au bout du compte, tu réunis la souche et l'essaim pour obtenir une colonie superforte.

Dans ton essaim artificiel, tu auras évidemment plusieurs cellules royales... que tu pourras éventuellement utiliser pour faire d'autres essaims ...
À la séparation, il vaut mieux déplacer la nouvelle colonie

Hors ligne docbb

  • Newbie
  • *
  • Messages: 3
Re : ESSAIMAGE
« Réponse #3 le: août 13, 2020, 07:47:35 pm »
Un sujet de 150 ans Oui.

Le plan Demaree a été publié ensuite en Angleterre en 1916 (British Bee Journal) avec sa variante qui consiste à interposer une hausse vide ente la reine isolée sous sa grille avec un ou 2 cadre de couvain non opérculé les oeuf et les nourices, et le reste du couvain en haut.

Citer
The Demaree plan slightly varied has been tried in Ontario under the guidance of the Ontaria Agricultural and Experimental Union (Mr.Morley' Pettit, Bee-keeping Director), and has been found to answer well and to increase the honey crop. The variation consists in giving an additional storey of empty combs between the bottom storey and the brood, making three in all. Bythis means the old combs in the top storey,which may contain dark honey from the previous year, can be taken away before the bees begin to store the white honey
crop of the current season in them.

on commence a en parler en France apres la grande guerre, les premières traces en 1922.
Puis il fut popularisé après le congrès de Bruxelles de 1935 ou de multiples orateurs en ont fait la démonstration et la critique essentiellement dans la variante Ontarienne.

Citer
L'apiculteur  1935 P.290
Le 10e Congrès International d'Apiculture
(Bruxelles 3, 4, 5 et 6 août 1935)
par GEORGE F. JAUBERT, docteur ès-sciences
(Suite; voir numéro de septembre, page 257)
Le dimanche matin, séance de travail, présidée par un représentant de la YougoSlavie, le professeur Dimitrovitch,
On y entend un travail intéressant de M. le professeur Vandegaer, sur les résultats donnés par le plan Demaree et particulièrement obtenus dans ceux la propriété de M. Van Loo, à Bruxelles.
Comme on le sait, le plan Demaree est un procédé ...

Voici comment on s'y prend dans le cas le plus simple :
On met à côté de la ruche n"i (si c'est possible et de préférence une divisible), sur laquelle on veut opérer, un corps de ruche identique et vide pouvant se poser sur un plateau quelconque et dénommé ruche n° 2. On transvase alors dans la ruche n° 2 tous les cadres de la ruche n° 1, à l'exception d'un seul, celui sur lequel se trouve la reine. Tout le corps de ruche n° 1 est complété par des cadres vides; mais de préférence construits. Par dessus cette ruche n° 1, on met une grille à mère et par dessus
on place la ruche n° 2, à laquelle on ajoute le cadre qui lui manque, sous la 'forme d'un cadre de cire gaufrée.
On recouvre le corps de ruche n° 2 soit par une hausse vide, soit par des planchettes, puis une couverture chaude et le toit.