Auteur Sujet: plateau de vol  (Lu 14368 fois)

Hors ligne Pierre_louis 57260

  • Newbie
  • *
  • Messages: 16
plateau de vol
« le: août 02, 2007, 12:02:57 pm »

   Bonjour je voudrai savoir si le plateau de vol devai faire la meme epaisseur que les mur de la ruche ?

Hors ligne apipapi

  • Administrator
  • Full Member
  • *****
  • Messages: 128
Re : plateau de vol
« Réponse #1 le: août 02, 2007, 10:39:52 pm »
YES SIR ! Et bien le bichonner car c'est la pièce qui souffre le plus de l'humidité soit extérieure soit intérieure (condensation de la respiration des abeilles en hiver) Le grillager sur env 1/3 pour aération.

Hors ligne Pierre_louis 57260

  • Newbie
  • *
  • Messages: 16
Re : plateau de vol
« Réponse #2 le: août 03, 2007, 10:29:22 pm »

  Il faut biensur prevoir une maniere de reboucher les trou d'aeration pour l'hiver non ??

Hors ligne apipapi

  • Administrator
  • Full Member
  • *****
  • Messages: 128
Re : plateau de vol
« Réponse #3 le: août 05, 2007, 07:21:06 pm »
Absolument pas ! Les abeilles dégagent en respirant beaucoup de gaz carbonique..... Une bonne aération est primordiale pour empêcher la condensation donc l'humidité ennemie majeure de la ruche.....(socle à 50cm de haut ! par de grande herbe))Les abeilles ne craignent pas le froid...sous réserves que la populations soit suffisamment importante avec des abeilles nées tard en saison (et programmées par la Nature à hiverner)donc non fatiguées d'où l'importance de la valeur de la reine. C'est pour cela qu'un nourrissage léger en qualité (50/50)  et en quantité 1/4 de l par jour pendant une bonne quinzaine relance la ponte de la reine Ceci  à faire après le 15/8.   Vous aurez des abeilles jeunes qui assureront la reprise en Janvier. Une colonie consomme de 10 à 15 k de miel en hiver (je parle de l'abeille commune qui est frugale); il est donc inutile voire pernicieux de trop nourrir intensément avec un sirop lourd (2/1) (.Le coeur du nid doit rester avec des alvéoles vides) Il faut au 15/8 juger des provisions restantes et agir en fonction. Pour ma part je n'utilise pas de balance; je décolle la ruche et la classe en léger, moyen, lourd. Léger je nourris rapidement en sirop épais sous réserve d'être sûr de la valeur de la population-reine. Attention aux ruches lourdes ! C'est souvent le cas d'une ruche avec vieille reine ou même orpheline. Le couvain n'a pas consommé c'est le pourquoi du poids.Cela coule de source, non ? !!!!

apixjr

  • Invité
Re : plateau de vol
« Réponse #4 le: août 16, 2007, 01:54:10 pm »
bonjour

pour ma pars j'ai un plateau en plastique que j'ai voulu tester il y a deux anes.
et pour c'est ok ventilation du fond réglable .
a+
« Modifié: août 29, 2010, 11:10:01 pm par gsten »

Hors ligne apipapi

  • Administrator
  • Full Member
  • *****
  • Messages: 128
Re : plateau de vol
« Réponse #5 le: septembre 26, 2007, 02:55:31 pm »
Pour ma part je ne pense pas que la ventilation réglable soit un plus....puisqu'en toute logique elle doit être maximum......
Les abeilles ne craignent pas le froid (surtout venant du bas) mais souffrent d'une humidité élevée dans une ruche mal aérée été comme hiver. (Lire "La merveilleuse loi de la grappe" de H. Muller)  Bien à vous .

Hors ligne makman

  • Newbie
  • *
  • Messages: 1
Re : plateau de vol
« Réponse #6 le: juin 07, 2009, 09:59:31 am »
 ::)Une bonne aération est primordiale pour empêcher la condensation donc l'humidité ennemie majeure de la ruche.....(socle à 50cm de haut ! par de grande herbe))Les abeilles ne craignent pas le froid...sous réserves que la populations soit suffisamment importante avec des abeilles nées tard en saison (et programmées par la Nature à hiverner)donc non fatiguées d'où l'importance de la valeur de la reine. C'est pour cela qu'un nourrissage léger en qualité (50/50)  et en quantité 1/4 de l par jour pendant une bonne quinzaine relance la ponte de la reine Ceci  à faire après le 15/8.   Vous aurez des abeilles jeunes qui assureront la reprise en Janvier. Une colonie consomme de 10 à 15 k de miel en hiver (je parle de l'abeille commune qui est frugale); il est donc inutile voire pernicieux de trop nourrir intensément avec un sirop lourd (2/1) (.Le coeur du nid doit rester avec des alvéoles vides) Il faut au 15/8 juger des provisions restantes et agir en fonction. Pour ma part je n'utilise pas de balance; je décolle la ruche et la classe en léger, moyen, lourd. Léger je nourris rapidement en sirop épais sous réserve d'être sûr de la valeur de la population-reine. Attention aux ruches lourdes ! C'est souvent le cas d'une ruche avec vieille reine ou même orpheline. Le couvain n'a pas consommé c'est le pourquoi du poids.Cela coule de source, non ?