Auteur Sujet: Fabriquer ses ruches voirnot divisibles  (Lu 7299 fois)

Hors ligne rusty1111

  • Newbie
  • *
  • Messages: 1
Fabriquer ses ruches voirnot divisibles
« le: février 27, 2012, 11:52:25 am »
Bonjour à tous...
Je pratique l'apiculture depuis deux ans sur ruche warré et n'étant pas vraiment satisfait des résultats, je voudrais essayer un autre type de ruche avec laquelle je pourrais conserver certain fondement de la warré... Et je m’intéresse donc à la voirnot divisible...

Ne pouvant acheter une ruche complète du rucher lorraine car pour moi hors de prix je voudrais ''construire'' certain élément et acheter certaine partie car je ne suis pas équipé comme un menuisier

J'aurais donc voulu savoir si j'achète des hausses voirnot classique, je peux rajouter une seconde crémaillère ? De plus, est que les dimension corresponde avec la 4x4 ?

Au niveau du temps, j'utilisais le principe Warré Guillaume que me semblait bien : quand pensez vous ? Cela ne sert à rien ? Pensez vous que se principe soit adaptable à la 4x4?

Enfin, je me posait aussi la question sur l'utilisation des cire gaufré... : peut on s'en passer et faire construire à nos abeilles leurs propre cire ?

Je vous remercie par avance de vos réponse


Hors ligne apipapi

  • Administrator
  • Full Member
  • *****
  • Messages: 128
Re : Fabriquer ses ruches voirnot divisibles
« Réponse #1 le: mars 15, 2012, 12:14:48 pm »
Bonjour !

Avec une défonceuse on peut effectivement pratiquer un logement pour poser les cadres en bâtisses chaudes à partir d'une hausse Voirnot classique sous réserve que celle-ci soit bien carrée ce qui n'est plus courant maintenant car les fabricants adoptent la largeur des Dadant 10c dans un but de facilité de fabrication.   Le cadre 4X4 n'est pas de même dimension ; il est un peu plus grand s'étant adapté aux crémaillères de 375mm.Toutes les méthodes de ruche divisible sont appropriées quelques soient les nouvelles "méthodes" dont on peut se demander en quoi elles différent . Ne pas mettre de cire gaufrée est à mon avis source d'ennuis. Je n'ai pas compris votre question sur "au niveau du temps" Warré-Guillaume...ni même son principe. Pouvez vous me préciser ?  Bien cordialement.