Auteur Sujet: essaim sauvage dans un coffrage de mur  (Lu 9248 fois)

Hors ligne alex52

  • Newbie
  • *
  • Messages: 12
essaim sauvage dans un coffrage de mur
« le: mars 21, 2012, 05:55:22 pm »
bonjour,
 
je résume mon problème. Depuis 5 ans un essaim est venu ce loger dans un bâtiment ou je travail dans une cloison (coffrage) ou passe une gouttière d'évacuation des eaux. ça grouille littéralement la dedans!
jusqu'à présent cela ne déranger personne! sauf un peu moi qui début dans l'apiculture et qui préférerai les voir dans ma ruche (surtout que ces de la bukfast  ;)) aujourd'hui des travaux de façade et de toiture vont être mis en œuvre et l'entreprise ne ce soucis guère des abeilles.
Mon chef ma demander d'essayer de les récupéré  la derniére semaine d'avril,j'ai donc mis le nez dedans et découvert qu'elles avaient créé des rayons dans tous le coffrage autour du chaineau et qui me sont accessible de l’intérieure du bâtiment!! 

Ma question est donc: Comment les récupéré?
Je pensais démonter les rayons sauvage de l’intérieur du bâtiment et  les fixer sur des cadres dans une ruche dandant positionner sur le toît ( avec ou sans plateau sous le corps?) à l'entrer de leur ancien nid, enfumer un max afin quel remonte le plus possible puis boucher l'ancienne entrer. quand pensez vous?
merci de me proposer toute vos idées ou votre expérience.

Hors ligne apipapi

  • Administrator
  • Full Member
  • *****
  • Messages: 128
Re : essaim sauvage dans un coffrage de mur
« Réponse #1 le: mars 21, 2012, 06:34:26 pm »
Bonsoir !

La manipulation que vous projetez est correcte ... Il faut donc détacher les premiers rayons en chassant les abeilles à la fumée ; ces premiers rayons peuvent ne pas petre conservés ou écrasés et mis sur une passoire ... Les rayons de couvain sont précieux  il faut donc les ficeler dans un cadre de ruche ; une fois tous les rayons enlevés les abeilles se masseront soit dans un coin soit en dehors; à vous de décider suivant la place et la facilité l'endroit où vous poserez votre ruche ou ruchette ou même hausse (car moins haute) avec les cadres de couvain, au plus près de leur entrée habituelle ; les abeilles l'occuperont . On peut aider suivant les circonstances en brossant (ou même avec la main) des paquets d'abeilles pour les mettre de vant l'entrée tout comme on procède avec un essaim. Il faut procéder entre Midi et 14h . La nuit venue il faudra prendre la ruchette (sangles+ plancher grillagé) et la transporter à + de 3 kms  à son emplacement définitif et ouvrir l'entrée (bouchée avec une languette de mousse de matelas) aussitôt à l'arrivée. Laisser une paire de jours puis mettre des cadres soit bâtis vides ou gaufrés et nourrir au sirop 2 sucres/ 1 eau un certain temps . Ca doit le faire !  Ce sera le moment de vérifier le bien fondé du caractère "doux" de la Buskfast" !!! Bon amusement et tenez nous au courant . !

Hors ligne alex52

  • Newbie
  • *
  • Messages: 12
Re : essaim sauvage dans un coffrage de mur
« Réponse #2 le: mars 21, 2012, 06:42:25 pm »
merci d'avoir répondu aussi rapidement!
J'ai déjà fait l’expérience sur des essaims de quelques jours qui avaient bâti un ou deux rayons et je n'étais pas certain que cette méthode pouvait être utilisé sur de si veille colonie.
Pour le reste aucun problème ce sera la routine...
encore merci.

Hors ligne alex52

  • Newbie
  • *
  • Messages: 12
Re : essaim sauvage dans un coffrage de mur
« Réponse #3 le: avril 23, 2012, 06:00:56 pm »
ça y est c'est fait!!!

Ce midi il faisait pas trop mauvais, juste nuageux sans vent et 13°c un record pour ce mois d'avril....
J'ai donc décidé d'essayer, j'ai préparer tous mon matériels, une ruchette 5 cadres et des cadres spécifiques pour pouvoir y insérer le couvains.
J'ai d'abord percé un trou dans le coffrage puis bien enfumé, avec une scie sauteuse j'ai découper la façade du coffre et quelle fut ma surprise à l'ouverture des rayons d'au moins 2 mètres de haut et des centaines d'abeilles.
Les rayons étaient bien droit, les 2 premiers remplient de couvains et les 5 autres un peu de miel et de pollen et surtout constitué d'une cire bien noire.
J'ai enfumé rapidement et découpé les rayon un à un avant de les insérer dans des cadres puis mis en ruchette. Au total 2 rayon de couvain complet de haut en bas plus un millimètre de place.
J'ai ensuite découper les autres rayons  plein d'abeilles et je l'ai est secoué soigneusement dans la ruchette. Au bout de 2 rayon elles battaient déjà le rappelle à l'entrée de la ruche.
A la fin de cette opération il ne restait plus qu'une grosse poignet dans le coffrage, je l'ai est bien enfumé et elles sont remonté sur le toit à l'entrée de l'ancien nid ou j'avais disposé la ruchette pour s'y précipiter. A l’extérieur il y avait des abeilles qui virevoltaient un peu partout  ;D
Au bout de 10 minutes tous le monde étaient à l’intérieure cela à était très rapide, elles rapportaient du pollen et nettoyaient d'ancien cadre de la ruchette comme s'y rien ne s'était passé!!!!


Hors ligne alex52

  • Newbie
  • *
  • Messages: 12
Re : essaim sauvage dans un coffrage de mur
« Réponse #4 le: avril 23, 2012, 06:02:29 pm »
D’ailleurs pas une seule à essayé de piquer elles étaient vraiment douce et ce laissaient manipuler à souhait. pour la variété ce sont des hybride bukf et local je pense.
Le seule petit soucis c'est que je n'ai pas vue la reine pourtant j'ai essayer de bien regarder mais en vin.
Je pense que celle-ci a dû sortir du nid et rentrer directement dans la ruchette (la sorti est placé à l'entrer de la ruche sur le toit) lorsque j’enfumais l'ancien nid. Je vérifierais ça présence quand il fera beau et je ne pense pas que la colonie ce serait enrucher si facilement si la reine était absente!
qu'en pensez vous?


Hors ligne apipapi

  • Administrator
  • Full Member
  • *****
  • Messages: 128
Re : essaim sauvage dans un coffrage de mur
« Réponse #5 le: avril 24, 2012, 04:00:53 pm »
C'est parfois trompeur car le rappel se produit un peu pour n'importe quoi ; c'est un signe de ralliement ; une ruche , un morceau de rayon , une boite à chaussure !!! Mais bon c'est quand même bon signe et la reine a dû suivre le mouvement et être rentrée "à pattes" . Si elle s'était égarée dans un coin les abeilles ou tout au moins un certain nombre d'abeilles la rejoindrait.... Le couvain a cependant la priorité et les abeilles peuvent s'en contenter .Il faut bien sûr vérifier si des cellules royales sont présentes 5/6 jours après pour en savoir plus.  Mais :  félicitations pour votre travail ! Un nourrissement sera le bienvenu ainsi que la pose de nouveaux cadres gaufrés pour éliminer petit à petit les cadres initiaux.  A+

Hors ligne alex52

  • Newbie
  • *
  • Messages: 12
Re : essaim sauvage dans un coffrage de mur
« Réponse #6 le: avril 29, 2012, 06:40:31 pm »
je confirme il y a bien la reine et la colonie ce porte a merveille!

Hors ligne apipapi

  • Administrator
  • Full Member
  • *****
  • Messages: 128
Re : essaim sauvage dans un coffrage de mur
« Réponse #7 le: mai 03, 2012, 07:03:02 pm »
Bien content pour vous ! Et merci pour "elles" !!! A+++